Financer votre formation

Les formations sont destinées à tous les profils, salariés, chefs d'entreprise, demandeurs d'emploi ou particuliers.

Les différents modes de financement des formations :

DE : Demandeur d'emploi - S : Salarié

Attention, la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel va modifier les dispositifs et le financement de la formation professionnelle à compter du 1er janvier 2019.

Il y aura notamment les changements suivants:

  • Le CPF sera monétarisé à hauteur de 500€ par an dans la limite de 5000€ ou de 800€ par an dans la limite de 8000€ pour les personnes non qualifiées.
  • Le CIF sera remplacé par le CPF transition.

Les conseillers en formation continue de nos 3 agences sont à votre disposition pour vous accompagner dans le financement de votre projet de formation.

Texte de loi disponible via ce lien : loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) - DE

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) s'adresse aux salariés de certaines entreprises visées par une procédure de licenciement économique. Il permet de bénéficier d'un ensemble de mesures favorisant un retour accéléré à l'emploi durable. L'employeur est tenu de le proposer au salarié, qui peut le refuser.

Pour qui?

Le CSP est proposé au salarié :

De quoi s'agit-il?

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est un dispositif d'accompagnement renforcé, sous forme de suivi individualisé, mis en place par Pôle emploi, qui prévoit l'organisation et le déroulement d'un parcours de retour à l'emploi.

Il débute par une phase de pré-bilan (un entretien doit être réalisé dans les 8 jours qui suivent la date d'adhésion), d'évaluation des compétences et d'orientation professionnelle.

Il en découle des mesures d'accompagnement, qui peuvent notamment comprendre des périodes de formation et de travail en entreprise, adaptées au profil.

Le CSP peut permettre d'effectuer des périodes de travail en entreprise rémunérées.

  • d’un appui à la reprise ou à la création d’entreprise

Comment?

L'employeur remet un document au salarié précisant : 

  • Le contenu du CSP 
  • Delais de réfléxion qui est de 21 jours à partir de la remise du document, pour accpeter ou refuser la proposition
  • Date à laquelle le contrat de travail est rompu

Le pôle emploi, peut lui aussi proposer le CSP au salarié à défaut de la proposition de l'employeur. 

En l'absence de réponse dans le délais de 21 jours est assimilé un refus du CSP par le salarié.

Le compte personnel de formation CPF - S et DE

Une loi (à venir) doit modifier le fonctionnement du CPF, en particulier l'alimentation qui se fera en euros et non plus en heures.

Le compte personnel de formation (CPF) vous permet d’acquérir des droits à la formation (heures CPF). Ces droits sont inscrits dans votre compte d’heures qui vous suit tout au long de votre vie professionnelle : vous pouvez décider de vous former régulière- ment en les utilisant. Vos heures CPF ne sont jamais perdues, même si vous changez de situation ou d’employeur.

Le CPF a été créé par les partenaires sociaux en décembre 2013 (accord national interprofessionnel, ANI). La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale définit les conditions de sa mise en œuvre.

Pour qui?

Toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • salariés du privé
  • personnes sans emploi, inscrites ou non à Pôle emploi (ayant déjà exercé une activité professionnelle)
  • jeunes sortis du système scolaire obligatoire, en recherche d’emploi (idem) 

Pourquoi?

Alimenté à hauteur de 24 heures par an jusqu’à un crédit maximum de 150 heures pour un temps plein, il permet de gérer et d’anticiper vos besoins de professionnalisation. Les heures capitalisées pourront servir à :

  • valider vos acquis de l’expérience
  • acquérir un socle de connaissances ou de compétences de base
  • entreprendre une formation certifiante inscrite au RNCP ou à l’inventaire de la CNCP (liste définie par les partenaires sociaux)

Comment?

  • Activez votre compte personnel de formation en allant sur moncompteformation.fr
  • Rapprochez-vous d’un conseiller en évolution professionnelle (PÔLE EMPLOI, APEC, MLI, CAP EMPLOI, FONGECIF...)
  • Contactez notre équipe pour formaliser votre projet (VAE, formations)

Plus d'informations sur le liens suivant:

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

Le congé individuel de formation - S et DE

Le congé individuel de formation (Cif) est un congé qui permet au salarié de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le Cif est ouvert sous conditions. Il est accordé sur demande à l'employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation. 

Pour qui?

  • salarié en CDI justifiant d'une activité salariée d'au moins 2 ans consécutifs ou non (3 ans s'il est salarié d'une entreprise artisanale de moins de 11 salariés), dont 1 an dans la même entreprise.
  • salarié en CDD justifiant d'une activité salariée d'au moins 2 ans, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD, au cours de la dernière année.
  • Salariés en intérim : avoir totalisé, au cours des 18 derniers mois, 1 600 heures dans la profession, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire où s’effectue la demande.

Pourquoi?

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification
  • Se perfectionner et évoluer dans son métier
  • Changer de profession ou de secteur d’activité
  • Valider vos acquis de l’expérience
  • Faire un bilan de compétences

Comment?

Le salarié doit adresse une demande écrite d'autorisation d'absence à son employeur, de préférence par lettre recommandée avec acussé de reception en indiquant : 

  • La date de la formation 
  • Son intituté 
  • Sa durée 
  • Nom de l'organisme réalisant la formation 

Le salarié peut aussi s'adresser à l'organisme auquel son entreprise côtise pour le Congé Individuel de Formation. Afin de le connaitre le salarié doit s'adresse à son employeur ou sa direction des d=ressources humaines ou à un OPACIF. 

Rapprochez-vous de votre OPACIF pour formaliser votre projet :

  • salariés de droits privés (FONGECIF - www.fongecif.fr)
  • dirigeants non salariés, travailleurs indépendants (AGEFICE - www.agefice.fr)
  • salariés intérimaires (FAFIH - www.fafih.fr) Contactez notre équipe pour la mise en œuvre de votre projet (VAE, bilan de compétences, formations)

Plus d'informations sur le liens suivant :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018

 

 

 

Action de formation financée par le conseil régional, pôle emploi… - DE

Pour qui?

Tout demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi. Attention, selon la formation visée et la situation personnelle et professionnelle, la contribution au financement du projet sera différente.

Pourquoi?

  • Valider ses acquis de l’expérience
  • Faire un bilan de compétences
  • Entreprendre une formation pour se professionnaliser, apprendre un métier.
  • Les formations débouchent souvent sur une certification : diplômes, titres homologués par le ministère du Travail, certificats de qualification professionnelle.

Comment?

Rapprochez-vous de votre conseiller Pôle emploi pour examiner votre situation et valider votre projet.

Contactez notre équipe pour connaître nos actions de formation financées par le Conseil régional dans le cadre du PRQ, Cap Métiers ou formations sanitaires et sociales ainsi que les formations financées par Pôle emploi.

Plus d'information sur les liens suivants :

http://www.pole-emploi.fr/candidat/l-aide-individuelle-a-la-formation-aif--@/article.jspz?id=60856 

http://www.pole-emploi.fr/candidat/mes-aides-financieres-@/index.jspz?id=77321&page-44544=1

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-professionnelle-des-salaries/article/le-conge-individuel-de-formation-cif 

http://www.faftt.fr/site/tt1_8889/fr/particuliers/le-conge-individuel-de-formation

La période de professionnalisation - S

La période de professionnalisation vise à favoriser l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi des salariés au travers d’un parcours de formation individualisé alternant enseignements théoriques et activité professionnelle. Cette formation peut se dé- rouler pendant ou en dehors du temps de travail. Elle peut intervenir pour abonder le compte personnel de formation.

Pendant cette période, le salarié est rémunéré normalement ou perçoit une allocation de formation égale à 50 % de son salaire si les actions de formation professionnelle se déroulent hors temps de travail.

Pour qui?

Les périodes de professionnalisation sont accessibles :

  • aux salariés en contrat à durée indéterminée (CDI),
  • aux salariés en contrat unique d’insertion (CUI),
  • aux salariés en contrat à durée déterminée relevant d’une structure d’insertion par l’activité économique (entreprises d’insertion, associations intermédiaires, etc.),
  • aux salariés (sportifs et entraîneurs professionnels) en contrat de travail à durée déterminée conclu en application de l’article L. 222-2-3 du code du sport. Cette disposition est issue de la loi du 27 novembre 2015, en vigueur depuis le 29 novembre 2015

Pourquoi?

Accéder :

  • à une formation certifiante : diplômes, titres, certificats de qualification professionnelle
  • à une formation qualifiante
  • à la validation de mes acquis de l’expérience
  • aux socles de connaissances et de compétences

Comment?

Rapprochez-vous de votre employeur pour la faisabilité de votre demande Contactez notre équipe pour la mise en œuvre de votre projet.

Le contrat de professionnalisation - S et DE

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Pour qui?

Le contrat de professionnalisation s'adresse :

  • aux jeunes de 16 ans à 25 ans révolus (26 ans moins un jour) pour compléter leur formation initiale,
  • aux demandeurs d'emploi d'au moins 26 ans,
  • aux bénéficiaires du RSA,
  • aux bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS),
  • aux bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • aux personnes ayant bénéficié d'un contrat unique d'insertion (CUI).

À titre expérimental jusqu'au 31 décembre 2017, le contrat de professionnalisation peut être également conclu par les demandeurs d'emploi, y compris ceux écartés pour inaptitude et ceux qui disposent d'une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, notamment les moins qualifiés et les plus éloignés du marché du travail.

Pourquoi?

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui associe pendant plusieurs mois des enseignements généraux (en centre de formation) à l’acquisition d’un savoir-faire pratique (en entreprise). Il débouche souvent sur une certification : diplôme, titre homologué par le ministère du Travail, certificat de qualification professionnelle...

 

Le plan de formation - S

Le plan de formation rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Il peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience et proposer des formations qui participent à la lutte contre l’illettrisme. 

L’élaboration du plan de formation est assurée sous la responsabilité pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel.

Pour qui?

Tous les salariés.

Pourquoi?

Mettre en œuvre 

  • des actions de formation visant à assurer l’adaptation du salarié au poste de travail ou liées à l’évolution ou au maintien de l’emploi dans l’entreprise
  • des actions de formation ayant pour objet le développement des compétences des salariés 

Comment?

Rapprochez-vous de votre employeur

Contactez notre équipe pour la mise en œuvre de votre projet

Plus d'informations sur le liens suivant :

http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-professionnelle-des-salaries/article/le-plan-de-formation

CONTACTER LE GRETA

N’hésitez pas à nous contacter à l’aide du numéro ci-dessous ou en nous laissant un message si vous avez besoin de renseignements ou l’envie de nous poser une question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais (72 heures maximum).

GRETA OISE - AGENCE DE BEAUVAIS
3 avenue Montaigne
60000 Beauvais - 03 44 12 14 90
Lundi au jeudi 8h30-12h30 / 13h30-17h30
Vendredi 8h30-12h30 / 13h30-16h30

GRETA OISE - AGENCE DE NOGENT SUR OISE
47 Boulevard Pierre de Coubertin
60180 Nogent-sur-Oise - 03 44 74 31 44
Lundi - Vendredi 8h30 - 12h30 / 13h30 - 17h00

GRETA OISE - AGENCE DE COMPIEGNE
40 Rue Amédée Bouquerel
60200 Compiègne - 03 44 86 90 06
Lundi au Vendredi 8h30-12h00 / 13h30-17h