Public

Toute personne exécutant des travaux à proximité de réseaux enterrés ou aériens / Conducteurs d’engins dans les travaux publics / Conducteurs de nacelles élévatrices, grues, pompes à béton…/ Suiveurs, canalisateurs, ouvriers en travaux publics

Pré requis

Aucun

Nombre de participants

De 6 à 15 personnes par session

Organisation pédagogique

Groupe constitué d’adultes

Méthodes pédagogiques

Cours en groupe
– Alternance d’apports théoriques et de retours d’expériences
-Entraînement puis passage du QCM officiel de certification

Moyens pédagogiques

Salle de cours équipée de matériel informatique et vidéo-projection

Modalités de suivi, d'accompagnement et d'appreciation de la progression

Point d’étape
– Entrainement sur la plateforme
– Passage du QCM et repositionnement, le cas échéant…

Modalités d'évaluation

Passage du QCM d’habilitation

Validation

Attestation de compétences AIPR

Profil des intervenants

Formateurs / Enseignants

Durée

7 h pour la formation.
1 h pour la passation du QCM

Dates ou delai d'accès

3 mois selon financement

Modalités d'accès

Positionnement écrit et oral

Lieu

Lycée COROT – Beauvais

€ Tarif

15 €/heure

Objectifs

  • Identifier les risques, en temps réel, lors des interventions à proximité des réseaux
  • Mettre en œuvre les principes de prévention et les consignes reçues de l’encadrement
  • Obtenir sa certification AIPR opérateur permettant la délivrance par l’employeur d’une autorisation d’intervention à proximité des réseaux (AIPR).

Programme

  • Risques afférents aux réseaux
    • selon les caractéristiques des énergie
    • liés aux atteintes aux réseaux existants
  • Utilisation des moyens de protection collective et individuelle
  • Compréhension et respect :
    • de son environnement
    • des marquages-piquetages
    • des signes avertisseurs et indicateurs
    • des moyens de repérage
    • du terrain
  • Identification des situations dangereuses ou inattendues
  • Imprécision du positionnement des ouvrages et de la technique utilisée
  • Maintien de l’intégrité et du tracé des réseaux existants
  • Recommandations en cas d’incident ou d’accident – Règle des « quatre A »